Clint adair rope blockchain unsplash

#guide #definition #blockchain

Blockchain : Définition d'une technologie rupturiste en milieu industriel

Publié le 12 oct. 2017
Clint adair rope blockchain unsplash

Apparu via la crypto-monnaie Bitcoin en 2008, la Blockchain s'est depuis émancipée d'une application exclusivement dédiée au milieu financier.

Son pouvoir de "trust machine" (vecteur de confiance) a conquis de nouveaux territoires d'expression comme la supply chain ou le retail. En outre, dans un contexte en quête de réassurance et de transparence, elle intéresse de plus en plus les organisations étatiques. Elle a ainsi retenu l'attention d'un accélérateur de start-up retail et e-commerce spécialisé dans la transformation numérique comme le Lafayette Plug & Play. L'année dernière, la Blockchain a même obtenu son premier forum parlementaire dédié animé par RM Conseil et qui organisait en juin dernier sa seconde édition.

Cette technologie de stockage et de transmission d'informations que l'on dit "infalsifiable" et "immuable" offre un service sécurisé d'horodatage de données certifiées par des acteurs intéressés aux résultats, que l'on appelle "mineur". Ainsi, le premier à valider un bloc de transaction se voit rémunéré en bitcoin (BTC).

Plutôt que de suivre directement une marchandise, laquelle peut être aisément substituée à tout le long d'une supply chain à l'opacité manifeste, la blockchain permet de suivre les responsabilités. En cela elle est une réponse crédible à la recherche de responsabilités au sein de supply chains complexes.

Par un système de tokenisation, qui consiste à lier un bien physique à un jeton numérique (token), il est possible de faire correspondre tout transfert de bien à un transfert de responsabilités. Dès lors, l'objectif individuel de l'émetteur est certes de livrer le produit à destination mais aussi de céder la responsabilité au destinataire, selon le principe de "se refiler la patate chaude" de la responsabilité.

Ainsi, en permettant de savoir qui est responsable de quoi, à n'importe quel moment, sur n'importe quel réseau logistique, la blockchain permet de développer une visibilité temps réel sur les flux supply chain.

Il faut dire que la blockchain ou "chaîne de blocs" permet de suivre et d'enregistrer chaque étape de la vie d'un produit. Il est ainsi possible de relever les différentes interactions et autres altérations subis par celui-ci.

Cette innovation de rupture vous garantit la transmission d’informations sécurisées grâce à la cryptographie couplé à un coût minime.

Ainsi, en identifiant les responsables, la blockchain permet de certifier l’existence de la marchandise pour les professionnels de la supply chain et du retail. En effet, le professionnel reste libre d'accepter ou de refuser la marchandise et donc la responsabilité afférente. Par exemple : jamais l'entrepot ne validera un lot de 5 palettes si le transporteur n'en présente que 4.

Vous l'aurez compris grâce au registre distribué de la blockchain vous serez en mesure de responsabiliser vos équipes de chargeurs et garantir la fiabilité de leur travail.