Fibre Optique

#blockchain #telecom #touret #sous-traitance #stock

Use Case #2 : Comment un opérateur télécom a renforcé le suivi de ses tourets grâce à la blockchain ?

Publié le 24 sept. 2020
Fibre Optique

Souvent assimilée aux crypto-monnaies, la blockchain peine à montrer sa véritable valeur dans d’autres domaines. A travers ses uses cases, Ownest vous montrera comment la blockchain peut s’imposer au sein des Supply Chain comme un incontournable.

L’utilisation des blockchains publiques et ouvertes, dans les entrepôts ou magasins que nous connaissons est une réalité et ces articles vous permettront d’y voir plus clair.

Après avoir vu ensemble comment la blockchain pouvait tracer les emballages réutilisables dans le retail, place maintenant à notre second cas d’usage. Dans cet article nous vous montrerons comment un opérateur télécom a réussi à créer une chaîne de responsabilité au sein de son réseau de sous-traitant.

Le contexte

Évoluant sur un réseau logistique complexe à plusieurs niveaux de sous-traitances, les tourets, ces supports logistiques permettant d’acheminer tous types de câbles, sont utilisés par les opérateurs télécom lors de travaux d’installation ou de modernisation du réseau.

Or, disséminés entre différents niveaux de sous-traitance et sur plusieurs chantiers, voire entreposés sur des sites isolés et souvent difficiles d’accès (comme des champs, le long de voies ferrées...), ces derniers peuvent être la cible de vols voire tout simplement disparaître.

A priori, ce support de manutention n’a pas vocation à terminer en table basse pour prendre l'apéritif. Et pourtant, comme en atteste la photo ci-dessous, l’outil est encore (trop) souvent détourné de sa fonction principale (d’entreposage) au profit d’une fonction table ou chaise que ce soit chez des particuliers ou dans des festivals. Cette pratique n’est pas sans entraîner une perte sèche associée pour les industriels qui en ont véritablement besoin au quotidien.


Tourets détournés de leurs fonctions lors d’un festival


En l'occurrence, un opérateur de réseau de distribution perdait de la visibilité sur ses tourets de fibre optique dès lors qu’il les confiait à ses sous-traitants pour installation. Ceci avait pour conséquences, une faible maîtrise sur les stocks et retours de tourets vides, une mobilisation financière excessive ainsi qu’un manque d’efficacité au niveau des opérations.

Ces pertes de tourets sont facturées par les fournisseurs de câbles à l’opérateur télécom. Mis bout à bout, sur plusieurs centaines de sous-traitants, ces pertes s’estiment chaque année en centaine de milliers d’euros.

Dans le cadre de la transformation numérique de sa supply chain, l’opérateur télécom a fait appel à Ownest pour tracer les prises de responsabilités sur son réseau fibre optique.

Le Challenge

L’opérateur souhaitait identifier pour chaque touret un responsable au sein du réseau de sous-traitance et mettre en place un meilleur pilotage de l’ensemble de ces flux. Plus précisément, il s’agissait de pouvoir assurer un suivi plus précis des balances (tourets reçu / tourets rendus par sous traitants). Les challenges rencontrés sont à la fois inhérents au réseau logistique de sous-traitance et à la transformation numérique que cela implique.

  1. Diffuser les responsabilités sur les niveaux de sous-traitance

Un réseau logistique avec plusieurs niveaux de sous-traitance présente de nombreux challenges.

Tout d’abord, l’opérateur télécom impliquera uniquement son niveau de sous-traitance 1, autrement-dit celui avec lequel il est en contrat. Les niveaux inférieurs, n’étant pas en contact avec l’opérateur télécom, ne seront donc pas concernés. Cette logique se poursuivra pour les niveaux suivants de sous-traitance.

Ainsi, au delà de proposer, comme vu ensemble dans notre précédent use case (voir en intro), une application simple, intuitive et non chronophage il faudra donner la possibilité aux différents acteurs logistique d’on-boarder eux même leurs sous-traitants.

Le déploiement devra donc être rapide et simple et chaque acteurs devra être capable d’utiliser l’application lors des transferts de responsabilité.

  1. Suivre les stocks et alerter sur un réseau comptant un grand nombre d’acteur

Autre caractéristique de ce réseau : le nombre d’acteurs. En effet dans le cadre de ce suivi, le nombre d’acteurs est très important tandis que la fréquence de transferts par acteurs l’est beaucoup moins.
Ainsi, il conviendra de proposer un dashboard simple et intuitif comme à l’accoutumé (voir use case 1). En outre, il faudra proposer un traitement des données permettant de suivre et d’alerter simplement les gestionnaires de flux.

La mise en oeuvre

Ownest propose aujourd’hui une application, réservée aux opérateurs terrain et un dashboard (tableau de bord), généralement utilisé par les managers et/ou directeurs supply chain.

L’application Ownest fonctionne sur un simple navigateur internet. Après s’être assuré que l’ensemble des entrepôts aient accès à un navigateur, les tokens (jetons numériques) de responsabilité sont distribués jusqu’au niveau 1.

Après avoir formé les sous-traitants de niveau 1, Ownest met à disposition un on-boarding au sein de l’application pour permettre de former les acteurs des niveaux inférieurs ainsi que de leur créer un compte et pouvoir ainsi leur transférer les tokens de responsabilité.

Onboarding application Ownest


A la suite de ce lancement, l’ensemble des transferts de responsabilités vont se faire entre l’opérateur télécom et le niveau 1 de sous-traitance puis entre les différents niveaux de sous traitance. Ainsi, la prise de responsabilité de l’ensemble des niveaux de sous-traitance est réalisé avec Ownest et les stocks se mettent à jour au fur et à mesure de ses transferts.
Au fil de l’utilisation, nous identifions donc pour chaque touret le responsable associé, ainsi que son cycle de vie (dans quel entrepôt le touret est-il passé ? A quel moment ? Combien de temps ?).
Après quelques mois d’utilisation, il devient donc possible, à partir d’une référence de demander au responsable où se trouve ce touret.
Par ce mécanisme les pertes réelles de tourets (sans remboursement ou sans retour) sont nulles.

Concernant le suivi des multiples acteurs, nous avons opté pour un traitement de la donnée via un tableau de bord avec KPIs ainsi qu’un onglet “Alerte” pour alerter d’une possession trop longue d’un acteur. Nous avons également utilisé une méthodologie de “drill” qui consiste à montrer une “big picture” du réseau, régionalisé dans notre exemple, puis au fur et à mesure, réduire le scope d’analyse pour en déduire les comportements de certains acteurs. Ainsi les transferts de responsabilité réalisés sur le terrain sont suivis avec des seuil d’alertes sur les différents niveau du réseau.

Les résultats

Les utilisateurs de la solution de traçabilité ont reconnu la simplicité et la rapidité d’utilisation de l’application pour effectuer les transferts de tourets, ce qui leur a permis d’être immédiatement autonomes. Alors que l’opérateur ne disposait d’aucune solution de visualisation bout en bout sur les acteurs ou le parcours des tourets, la solution Ownest a permi la visualisation complète et en temps réel du parcours des équipements.

L’opérateur a ainsi atteint 100% de traçabilité sur ses actifs et leurs responsables ainsi que 0% de disparition de tourets sans responsable identifié.

Au-delà de ces bénéfices, les informations remontées du terrain ont immédiatement permis d’aller au-delà de la simple traçabilité : optimisation des opérations au travers de Value Stream Mapping (VSM), analyse du Cash-to-Cash cycle et optimisation financière en diminuant les factures de fournisseurs.

En prenant en compte uniquement l’optimisation financière (absence de perte) le ROI atteint déjà plusieurs milliers de %


Au delà des transferts de responsabilités, la simplicité de la solution nous amène à faire évoluer les transferts de responsabilité pour apporter davantage de valeur et de données certifiées à l’opérateur en ajoutant des informations sur les tourets, à savoir, le métrage, les références de câble etc…

Le prochain objectif est d’exporter ce modèle à l’international pour assurer un suivi similaire dans d’autres pays avec le même type de réseau logistique. Stay tuned :)