#SITL #logistique #Supply Chain #Startup

SITL 2019 : Le Grand Debrief de la transformation numérique liée à la blockchain

Publié le 29 mars 2019

La logistique du futur à l'honneur au SITL 2019

Le SITL , salon professionnel sur l'innovation transport et logistique vient de se finir.

Cette édition 2019 du SITL marquait la troisième année de participation pour notre start-up spécialisée dans la transformation numérique des chaines logistiques. Le SITL fut un moment riche en rencontres clients, mais aussi en terme d'animations. Ce salon a été aussi l'occasion d'offrir une tribune de choix à notre solution blockchain ouverte (décentralisée) et à sa capacité à permettre une remontée des données certifiées conduisant à la visualisation en temps réel des transferts de tout type de biens sur l'ensemble des réseaux logistiques.

Equipe Ownest discutant sur le stand au SITL
L'équipe Ownest cohabitant avec E-dentic sur le stand du SITL : Arnaud Grisard, Sales & Operations Manager aux côtés de Quentin de Beauchesnes, CTO et Thibault Glaunez, chef de projets
"Le tracker digital blockchain de responsabilités est unique, infalsifiable et transférable. Cette utilisation est un cost killer qui génère un ROI immédiat."
- Clément Bergé-Lefranc, CEO Ownest

Le SITL a été l'occasion d'officialiser notre rapprochement avec la société E-dentic, spécialiste de l'IOT, elle-même récompensée cette année par le Prix de l'Innovation "Meilleure Innovation, Technologies RFID et Systèmes d'Information". Ce rapprochement fut à la fois physique, avec le partage d'un stand, mais aussi dans la vision de la logistique de demain avec un atelier dédié à la sécurisation des chaines logistiques, via l'alliance vertueuse de la blockhain et de l'IOT, co-animé par notre CEO Clément Bergé-Lefranc et le dirigeant d'E-dentic, Gilles Tassery.

"Avec la blockchain, on part d'un contexte initial de visibilité zéro pour aller vers l'anticipation de la gestion des réseaux logistiques"
- Clément Bergé-Lefranc -

Cet atelier s'inscrit dans les trois moments forts venus ponctuer les rendez-vous clients sur le salon.

La conférence "IA, blockchain: au delà de la hype" fut l'occasion d'expliciter une nouvelle fois, à travers la présence de son directeur des projets supply chain, Alexandre Berger, le projet blockchain développé avec La Poste Business et de témoigner d'un cas d'usage concret.

Le Groupe La Poste a ainsi identifié un non-client susceptible de recourir à la Poste, alors même qu'il en ignore jusqu'à son existence : le touriste.

Alexandre Berger et Clement Berge Lefranc au SITL 2019
Au micro, Alexandre Berger, directeur des projets supply chain du Groupe La Poste aux côtés de Clément Bergé-Lefranc

Confronté à des contraintes majeures notamment à l'export, en terme de transport de ses achats, de risques d'agressions lié au transport de produits de valeur, ainsi que par la gestion de formalités administratives (procédures de détaxes), le touriste bénéficie d'une solution de traçabilité logistique via la blockchain. L'objectif ultime étant la certification de l'identité du transporteur/livreur et du destinataire du colis, de manière à attester que le colis a bien été livré par la bonne personne au bon destinataire.

"Le touriste devrait pouvoir confier au retailer le soin de lui livrer ses achats à son hôtel ou dans son pays. C'est ce que nous sommes en train de mettre en place avec de nouvelles technologies comme la blockchain"
- Alexandre Berger, responsable innovation supply chain La Poste Business -

Cette même conférence a mis en exergue des problématiques communes de déploiement technologique en entreprise entre blockchain et intelligence artificielle. Ce faisant, il a été rappelé par Alexandre Berger, la nécessité d'avoir une vraie vision stratégique, préalable indispensable à toute transformation numérique qui se respecte. C'est d'ailleurs l'élément le plus important. Que ce soit pour la blockchain ou l'IA, l'essentiel est de raisonner en terme de "transformation numérique". Comme l'a rappelé Clément Bergé Lefranc, chez Ownest, quand il s'agit de conduite du changement, on ne parle pas de la technologie mais d'optimisation de l'UX (parcours utilisateur), en ayant le soucis de la recherche de l'intérêt individuel dans la prise de décision.

Clement Berge Lefranc au SITL 2019
Clément Bergé-Lefranc au SITL 2019

Une autre conférence est intervenue au SITL, "Lauréats du concours de l'Innovation 2018 : Que deviennent-ils", qui a permis de faire le point sur le développement de notre startup depuis l'obtention de notre prix "coup de coeur du jury" l'année dernière. Le panel des lauréats débattant sur scène a permis d'exprimer un "regard neuf" en partage sur la logistique . Ainsi Clément Bergé Lefranc a rappelé que travailler dans la blockchain impliquait une grande maléabilité de pensée tournée vers le mécanisme de consensus et de décentralisation. C'est la passion commune de ses membres pour ce courant d'idée singulier qui est en partie à l'origine du succès de la solution logistique Ownest.

"Grâce à la philosophie blockchain, nous avons posé le problème à l'envers : pourquoi se focaliser sur la traçabilité du produit quand on peut tracer chacune des responsabilités en temps réel."
- Clément Bergé-Lefranc, CEO Ownest -


De plus, nous avons pu souligner le fait que, pour nous, la blockchain est une réalité terrain puisque de nombreux grands groupes ont décidé de nous faire confiance pour sécuriser leur chaine logistique. Ainsi, récemment, ce sont Orange et l'e-commerçant C-discount qui ont rejoint nos clients historiques.

"Avec la blockchain, on part d'un contexte inititial de visibilité zéro pour aller vers l'anticipation de la gestion des réseaux logistiques."
- Clément Bergé-Lefranc, CEO d'Ownest -