Ownest impact observer update

#Communiqué #Startup #Responsabilité #transparence #environnement #Toovalu SAS

Ownest fait son entrée dans le mapping responsable de Impact Observer

Publié le 07 janv. 2021
Ownest impact observer update

Engagée dans la lutte contre la surproduction résultant des pertes survenues sur les réseaux logistiques, la startup Ownest fait son entrée au sein de l'Impact Observer, une carte interractive recensant les solutions oeuvrant pour une transformation responsable des entreprises. Elle démontre ainsi le pouvoir de la technologie blockchain en matière éco-responsabilité.

En entrant dans l'Impact Observer de Toovalu SAS - entreprise certifiée B Corp - Ownest rejoint les 126 solutions facilitant une transformation socialement et écologiquement responsable des entreprises. L'Impact Observer permet de mesurer l'impact des sociétés sur différentes thématiques sociétales ainsi qu'en fonction de certains critères inter-gouvernementaux.

Ownest-Impact-Observer-2021
Ownest est dans le mapping des solutions responsables de l'Impact Observer

Par son tracker de responsabilité blockchain qui permet de disposer d'une visibilité temps réel sur l'ensemble des réseaux logistiques, Ownest permet de combattre efficacement la surproduction résultant de la perte de marchandises ou de supports de marchandises (palettes, tourets...) et nécessitant un remplacement. Son utilisation de la blockchain, en tant qu'outil d'intégrité de la donnée, lui permet de délivrer une donnée certifiée permettant d'optimiser les réseaux logistiques.

L'application permet ainsi à des professionnels du e-commerce comme Cdiscount de mieux gérer leurs reverse logistics - politique de retours - et augmenter drastiquement le taux de réintégration de colis retournés en responsabilisant davantage les préparateurs de commandes. L'application délivre des KPIs partagés par ses clients et qui laissent songeurs : 100% de traçabilité et 0% de pertes sans responsable identifié.

Mûe par une volonté de changement des lignes sociétales, la startup spécialisée dans la supply chain est en parallèle membre l'ADAN - Association pour le développement des actifs numériques - afin de sensibiliser et de démocratiser l'usage de la blockchain et des actifs numériques. La startup cherche notamment à éclairer professionnels et institutions sur les véritables forces et faiblesses de la technologie décentralisée - comme elle l'a déjà fait lors d'une conférence de l'OCDE - et ainsi tordre le coup à certains préjugés qui ont la vie dure et notamment sur le caractère supposé hautement polluant de la blockchain (à ne pas confondre avec son caractère énergivore).